Image
Image
Image
Image
Eglise et migrations

Image
Rapport d'activité du SNPMPI 2017 (18/05/2018)

En 2017, quatre verbes ont marqué la réflexion théologique de la mobilité humaine et l'action pastorale qui en découle: accueillir, protéger, promouvoir et intégrer. Donnés par le pape François au Forum international «migrations et paix» (Rome, février 2017) pour guider notre réponse à la crise de l'accueil des migrants, ces quatre verbes ont jalonné ses interventions. Par capillarité, ils ont irrigué le travail de la pastorale des migrants, comme en témoigne ce Rapport d'activité 2017.
 
Devenus le thème de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2018, les quatre verbes ont fait l'objet de témoignages dans le dossier d'animation de cette journée. Ils ont structuré le texte " Migrants: trouver une réponse commune " (Janvier 2018) qui dégage les priorités françaises en vue des négociations des pactes mondiaux à l'ONU, qui devraient être finalisés fin 2018. Signée par Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France, cette prise de parole des évêques de France l'est également par Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes, et par Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris, désormais tous deux référents pour la pastorale des migrants.

Les différentes initiatives présentées dans ce rapport d'activité témoignent aussi d'une attention croissante à la transversalité, au travail en synergie et à l'implication d'autres services, mouvements et associations. Ce choix n'est pas purement pragmatique ou motivé uniquement par une recherche d'efficacité mais repose sur la conviction que la pastorale des migrants doit être guidée par un principe théologique: celui de la communion trinitaire. La poursuite de la communion des diversités n'est donc pas seulement le but de notre pastorale: c'est aussi le style que nous cultivons et qui anime de plus en plus chaque choix et chaque projet!

P. CARLOS CAEtANO, cs,
Directeur du SNPMPI
 
Image