Image
Image
Image
Image
A la une

Image
Témoignage de Prince, originaire du Congo-Brazzaville (4/04/2018)

Arrivé mineur en France en 2013, Prince a été régularisé il y a 4 ans. Très engagé dès le lycée, il a obtenu son bac avec mention. Aujourd'hui, il se sent totalement intégré à la société française. Témoignage lors de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2018.

Je m'appelle Prince Makaya, originaire du Congo-Brazzaville (autrement dit "Congo Français").

Je suis arrivé  en France le 27 août 2013, par le système des passeurs. Après un passage horrible dans les Yvelines chez mon passeur où j'ai réussi à m'enfuir, je me suis retrouvé à Alençon début septembre, pris en charge pendant 10 jours par l'Aide Sociale à l'Enfance. Ensuite, soumis à l'examen pour soi-disant la vérification de mon âge, j'ai été conduit au centre de rétention de Saint-Jacques-de-la-Lande où j'ai passé 15 jours. Après, ma libération, je suis revenu à Alençon mais sans  abri.

Mais par la grâce de Dieu, j'ai été accueilli par La CIMADE puis hébergé pendant 3 ans par Soeur Marie-Thérèse Perigois (au centre sur la photo), qui est comme une seconde maman pour moi jusqu'à ce jour.

J'ai passé 3 ans au lycée Marguerite de Navarre où j'ai obtenu mon baccalauréat avec mention. Le lycée, le personnel du lycée, La Cimade et Marithé  étaient devenus une protection pour moi. J'étais interne au lycée, je mangeais à la cantine, le week-end j'étais chez Marithé. La Cimade, malgré ses maigres moyens, a essayé tout le temps de couvrir mes besoins.
 
Retour d'ascenseur
Dans l'optique de rendre l'ascenseur à ceux qui m'ont apporté leur soutien et qui ont mis un espoir dans mon cœur, je me suis engagé fortement. Au lycée, j'étais élu délégué de classe, élu au Conseil de Vie Lycéenne du Lycée Marguerite de Navarre d'Alençon, au Conseil Académique de Vie Lycéenne de l'Académie de Caen, Membre du Conseil d'Administration du Lycée Marguerite de Navarre d'Alençon, Réalisateur d'un clip vidéo pour la journée de la laïcité  avec le soutien du Ministère de l'Éducation Nationale, Observateur du dépouillement des élections régionales à la Préfecture d'Alençon où à la fin j'ai réalisé une interview avec Madame la Préfète, Rédacteur à Margot Info, journal lycéen, Chroniqueur de la webradio lycéenne Web Margot, Membre de la Commission menus ! Récompensé ‘'Lauréat des Lumières des cités'' par l'académie et félicité par Monsieur le Maire d'Alençon.

Aujourd'hui, je suis délégué de Classe et membre du Conseil d'Administration au Lycée Salvador Allende à Caen où je suis étudiant en 2ème année de Brevet de Technicien Supérieur en Management des Unités Commerciales.

Un exemple pour d'autres jeunes
Régularisé depuis 4 ans avec le statut de ‘' Vie privée et familiale''. Actuellement, je me suis totalement intégré à la vie française et dans mes différentes responsabilités, je cherche régulièrement à ce que les jeunes s'impliquent positivement, leur donner de l'espoir, par le biais de mon vécu, qu'ils puissent avoir accès à la formation pour ensuite s'intégrer dans le milieu  professionnel.                                                                                                   
 
Pour finir,  le pape François, dans son Message pour la Journée Mondiale de la Paix (publié le 13 novembre 2017)  dit : ‘' Ouvrir nos cœurs à la souffrance des autres ne suffit pas [...] Accueillir l'autre exige un engagement concret, une chaîne d'entraide et de bienveillance, une attention vigilante et compréhensive, la gestion responsable de nouvelles situations complexes qui, parfois, s'ajoutent aux autres problèmes innombrables déjà existants, ainsi que des ressources qui sont toujours limitées.''

Et  Albert Schweitzer dit : ‘'Je ne connais pas votre destinée. Mais je sais cependant que si vous ne trouvez pas une façon d'être utile aux autres, vous ne serez pas heureux.''

 
Merci à L'Eglise dans l'Orne (N°4, 16/02/2018) de nous avoir aurorisé à reproduire son témoignage. Les intertitres sont de la rédaction du site.
 
Image