Pôle « Théologie et pastorale »

La pastorale des migrants manifeste la sollicitude de l’Eglise envers tous les migrants, quelle que soit leur appartenance religieuse et culturelle. Cette sollicitude se concrétise dans l’accueil et l’accompagnement des personnes, dans la globalité de leur existence.

Elle porte une attention particulière à la dimension de foi des personnes, dans le respect des expressions religieuses et culturelles propres des migrants. Le pôle « Théologie et pastorale » a pour objectif  de creuser les dimensions religieuses et spirituelles spécifiques de notre mission, de promouvoir l’attention à la dimension culturelle de la foi et de fortifier la communion dans la diversité au sein de l’Eglise.

Catéchumènes migrants

Remise de l'écharpe violette par Mgr Pascal DELANNOY, évêque de Saint-Denis, lors de la célébration de l'Appel décisif des catéchumènes adultes à la cathédrale basilique de Saint-Denis (93), France.

Parmi les adultes demandant les sacrements de l’initiation chrétienne se trouve un nombre croissant de personnes venues d’autres pays et d’autres cultures. Si certains diocèses y sont habitués depuis des années, d’autres diocèses, notamment plus ruraux, découvrent cette réalité. Cette présence des catéchumènes migrants est une joie pour notre Église et en même temps un défi car elle pose des questions spécifiques et demande un accompagnement adapté aux situations qui sont très diverses.

Pour aller plus loin 

Relire dans la foi

rayon_soleil_forêt

L’accueil des migrants est une expérience riche, mais aussi exigeante. Elle peut faire grandir en humanité et dans la foi, mais aussi susciter des questions, des doutes et parfois le risque de l’épuisement. Des temps de relecture peuvent être bénéfiques pour les personnes et groupes engagés. Se poser et relire permet de prendre de la distance avec le vécu, de se découvrir plus en profondeur et de passer des faits « bruts » à une expérience.

Pour aller plus loin

Prières de protection, délivrance et guérison

Sanctuaire de Notre-Dame de la Délivrance à Issia (Côte d'Ivoire)

Les demandes de guérison et de protection adressées à l’Eglise prennent une dimension particulière quand elles sont imprégnées d’une culture différente, avec des pratiques religieuses spécifiques.  Les personnes migrantes sont façonnées par leur approche propre de l’invisible, souvent bien distincte d’une vision scientifique occidentale. Une réflexion théologique et pastorale qui prend en compte cette spécificité permet de pointer des critères de discernement et des bonnes pratiques.

Pour aller plus loin

Sur le même thème