Témoignages de diacres au service des migrants

Edité par le Collectif national des diacres en monde ouvrier et populaire, Le Tablier n°5 de novembre 2021 relaie le vécu de trois diacres au service des migrants. Parmi eux, Jean-Claude Groud (Coutances) et Hervé Magne (Limoges) ont été nommés délégués diocésains à la Pastorale des migrants par leur évêque.

“Parmi les habitants des périphéries, nous trouvons de nombreux migrants et réfugiés, des personnes déplacées et des victimes de la traite, auxquels le Seigneur veut que Son amour soit manifesté et Son salut proclamé” écrit le pape François dans son Message pour la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2021, cité dans un encadré sur le thème de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2021.

Délégué à la Pastorale des migrants et aumônier du CCFD-Terre Solidaire pour le diocèse de Coutances, Jean-Claude Grould évoque deux missions “complémentaires” : “Les migrants sont en effet par leur parcours de vie, à la fois d’ici et de là-bas”. Il évoque notamment les partenariats noués pour sa mission : Secours Catholique, Mission ouvrière et CCFD-Terre Solidaire.

Hervé Magne était économe diocésain avant d’être nommé délégué à la pastorale des migrants du diocèse de Limoges, “un exercice décapant qui impose d’être humblement à l’écoute de ce que l’autre a à nous dire et à nous demander”. Gérer l’hébergement d’une centaine de sans-papiers et de déboutés de l’asile évacués d’un squat a été son baptême du feu!

“Accueillir l’étranger est (…) une grande joie parce qu’elle permet à nous deux de grandir et d’étendre le champ de nos regards” témoigne Jean-Yves Doisy, diacre du diocèse de Lille. “L’expérience avec les migrants et les réfugiés donne une belle couleur à ma vie, en suscitant des sentiments profonds. Ceux d’une belle communion” conclut-il.

Sur le même thème